Les entreprises

Focus sur trois entreprises implantées sur la commune.

LIOT 3-7 avenue Victor-Hugo – 86450 Pleumartin
Effectif : environ 38 personnes

Spécialisée dans le conditionnement d’œufs à Pleumartin depuis 1870, l’entreprise Liot est intégrée au groupe agroalimentaire italien Eurovo.

A l’origine, il s’agit d’une entreprise familiale qui va connaître plusieurs mutations au cours des années 50 à 90, avec l’arrivée de la « casserie » et l’industrialisation de la séparation des blancs du jaune.
C’est à cette période que sont nées les deux gammes brevetées qui ont fait le succès de la production : les « liotisés » sans conservateur ni additif du blanc d’œuf à l’œuf entier avec une date de limite de consommation de 6 mois à température ambiante ; les confidœufs là aussi sans additif ni conservateur mais salés ou sucrés avec une date limite de consommation de 12 mois. Puis dans les années 90, la famille Liot cède l’entreprise à une coopérative hollandaise. Dans les années 2000, la société rejoint le groupe italien Eurovo. La production de Liot est destinée exclusivement aux professionnels.

http://www.oeufs-liot.fr/index.htm

ETABLISSEMENTS CHARLES BOURBON

71 AV DES ACACIAS 86450 PLEUMARTIN

Effectif : environ 20 personnes

Depuis quand cette entreprise existe ? Elle a été créée en 1948. C’est une entreprise familiale, gérée par la troisième génération de dirigeant.
Quel sont les domaines d’activités de la société ? Elle travaille dans le domaine médical pour les blocs opératoires et de réanimation. Elle conçoit, fabrique et installe des bras et portiques suspendus pour l’anesthésie et la
chirurgie, des cages de Faraday et autres blindages électromagnétiques pour IRM (imagerie par résonance magnétique) et des protections anti rayons X. Elle travaille également dans le domaine de la chaudronnerie.

https://bourbon-medical.6temflex.com/

CHARPENTES JUGLA

30 Rue du Chêne, 86450 Pleumartin

Effectif : environ 18 personnes

Fermette JUGLA

Les Charpentes Jugla sont l’histoire d’une famille et la création d’une scierie en 1959 à Pleumartin. L’entreprise est reprise par le fils du fondateur Serge Jugla en 1976 et l’oriente vers la charpente industrielle. Les équipes conçoivent, fabriquent et livrent les charpentes prêtes à monter aux constructeurs et charpentiers. L’entreprise dans ses années fastes, a employé jusqu’à 50  salariés et assurait 25  chantiers par jour. En 2001, une partie des parts de l’entreprise est vendu au groupe Charpentes Françaises. En 2007, le groupe Wolseley rachète l’ensemble.

Par la suite, Charpentes françaises est devenue une filiale de la holding Charpentes UK, détenue majoritairement par un fonds d’investissement.

En 2018, souhaitant recentrer ses activités, le groupe anglais se sépare de l’activité Charpentes Françaises alors en dépôt de bilan.Le site de Pleumartin est alors racheté par la famille Jugla . L’entreprise est désormais dirigée par Karine Jugla, la petite-fille du fondateur. Elle est l’unique dirigeante française dans la construction de charpente industrielle (source info éco)

A Pleumartin, l’entreprise emploie environ 18 salariés. https://www.charpentes-ventura.fr/