Bienvenue

Témoignage d’une pleumartinoise

Depuis le 1er février, les prix de l’électricité augmentent. En tout, depuis deux ans, les factures ont augmenté de plus de 40 %. Forcément, cela pèse lourd dans le budget.

« La France n’aime pas ses vieux », dénonce l’ancien directeur de l’Ehpad

Un entretien disponible sur le site du quotidien régional

L’atelier des possibles ouvre son Échoppe

La presse annonce l’ouverture de l’Échoppe dans l’ancienne poste. Qu’est-ce que l’Échoppe ? Les adhérents de l’Atelier des possibles répondent : « C’est une petite coopérative d’achats groupés avec une cinquantaine de produits de consommation proposés, étagés, étiquetés, aux tarifs négociés et arrondis à la dizaine près. Pas de promo, ni de publicité, ni de concurrence aux commerçants locaux mais une façon de faire une partie de ses courses en participant collectivement à l’Échoppe. »

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/pleumartin/pleumartin-l-echoppe-a-ouvert-ses-portes

Un don pour la mémoire de sa commune

Chez Jacky Besse, l’amour de la commune, c’est une passion désormais partagée avec tous les pleumartinois.

De Pleumartin à Rome

L’artiste poursuit sa trajectoire ! La presse retrace son parcours.

L’Atelier des saveurs

Reportage de France 3. Des pleumartinois se reconnaitront !

Tri sélectif : le récap’ pour savoir où jeter quoi

Les consignes de tri s’affichent depuis peu sur les conteneurs collectifs.

Les inquiétudes des entreprises du bâtiment pour 2024

La dirigeante de l’entreprise Charpente Jugla Ventura spécialisée dans la charpente industrielle et traditionnelle; implantée dans la commune s’exprime sur les inquiétudes des entreprises du bâtiment pour 2024

Le préfet en visite

Crédits photo: préfecture de la Vienne

Le préfet de la Vienne, s’est rendu à Pleumartin, vendredi 29 septembre, pour discuter avec les élus des projets structurants de la commune notamment ceux liés au label « Petite ville de demain ». Un dispositif qui donne accès à des financements pour revitaliser les communes, avec un accent mis sur leur centralité à travers des projets d’équipements, de logements, d’espaces publics…

Une cure de jouvence pour la toiture de l’Hôtel de ville

Après l’installation d’échafaudages, la rénovation de la toiture de l’hôtel de ville est lancée.

Un premier salon littéraire sous un ciel radieux

Suivez les livres pour vous rendre au premier salon littéraire… De nombreux auteurs du pays présentent leurs derniers ouvrages sous la halle décorée pour l’occasion. En cette première journée d’automne, un conteur régale également le public de récits inattendus !

Le marquis de Pleumartin

Au milieu du xviiie siècle se déroule à Pleumartin une affaire peu commune : le marquis des lieux torture avec cruauté des représentants de la justice royale. Son histoire a choqué ses contemporains, au point d’apparaître chez George Sand… Récit de Fabrice VIGIER – Maître de conférences en histoire moderne Université de Poitiers

Dès le XIIe siècle, un prieuré et une cure s’installent à Saint-Sennery. Plus tard, à 3 km, un village s’établira près du château de Pleumartin pour donner le bourg actuel.Pleumartin, au cœur du «Pays des Vals de Gartempe et Creuse», se présente comme un village accueillant avec des édifices méritant toute votre attention : la halle du XVIIe, récemment restaurée, la pompe du Potet (près de l’ancien lavoir), l’église de la Trinité et l’Hôtel de ville du XIXe. Dans les hameaux alentours, des vestiges témoignent de la vie rurale des siècles passés : fours à pain, fours à chaux, mares et calvaires.Aujourd’hui, Saint-Sennery est un lieu d’agrément, de loisirs et de pêche, avec son étang, mais aussi de promenade, avec son sentier de découverte.Dans ces hameaux, le passé y a laissé des vestiges qui témoignent de la vie paysanne locale : partez à la rencontre des fours à pain, des fours à chaux, des mares et calvaires…. Bonne visite !