Bienvenue

Eric BAILLY, réélu maire

Dominique CHEMIN, Sylvie DEGENNE,  Eric BAILLY, Annick GRATEAU, Jean Pierre SOLIGNAC
Dominique CHEMIN, Sylvie DEGENNE, Eric BAILLY, Annick GRATEAU, Jean Pierre SOLIGNAC
Source commune de Pleumartin

Via les réseaux sociaux, les Pleumartinois découvrent le nouveau visage de l’exécutif municipal. L’installation du nouveau conseil municipal s’est déroulé à la salle des fêtes le 27 mai. Eric BAILLY a été élu maire. Il sera entouré de quatre adjoints, Annick GRATEAU, Jean Pierre SOLIGNAC, Sylvie DEGENNE et Dominique CHEMIN. Les autres membres: Jacques PEROCHON, Annick NALET, Philippe PASQUIER, Lydie REAULT, Sébastien AUDINET, Céline BERNARD, Céline DECHEZELLE, Sébastien ROUX, Marylise AUDINET et Flavien CARTIER.

Joli mois de Mai à Pleumartin

Il était d’usage de planter un arbre – le mai – car on lui attribuait des vertus magiques. Au « chêne du grand crin », ce rituel s’effectuait le 1er mai lors de la fête annuelle. Chez les anciens, c’était le mois du renouveau et l’on avait coutume d’aller dans les campagnes le 1er mai à la rosée du matin pour boire le lait frais, breuvage de vie et d’abondance, de fertilité et aussi de connaissance. Cette tradition a été principalement reprise par les pompiers de Pleumartin: une dégustation selon la tradition de fromage frais de chèvre avec l’ail vert nouveau. Depuis une vingtaine d’année, le lait de mai est devenu un véritable festin et le chevreau est devenu le plat de résistance essentiel cuisiné avec des cives et de l’oseille. Au cours des années 50/60: le mois de mai était également synonyme de course cycliste avec le prix du muguet du 1er mai ! La course perdure désormais avec la fêtes de la Saint Jean mais il s’agit d’une autre histoire et d’un autre mois…

Dès le XIIe siècle, un prieuré et une cure s’installent à Saint-Sennery. Plus tard, à 3 km, un village s’établira près du château de Pleumartin pour donner le bourg actuel.Pleumartin, au cœur du «Pays des Vals de Gartempe et Creuse», se présente comme un village accueillant avec des édifices méritant toute votre attention : la halle du XVIIe, récemment restaurée, la pompe du Potet (près de l’ancien lavoir), l’église de la Trinité et l’Hôtel de ville du XIXe. Dans les hameaux alentours, des vestiges témoignent de la vie rurale des siècles passés : fours à pain, fours à chaux, mares et calvaires.Aujourd’hui, Saint-Sennery est un lieu d’agrément, de loisirs et de pêche, avec son étang, mais aussi de promenade, avec son sentier de découverte.Dans ces hameaux, le passé y a laissé des vestiges qui témoignent de la vie paysanne locale : partez à la rencontre des fours à pain, des fours à chaux, des mares et calvaires…. Bonne visite !